lundi 9 juin 2014

H comme HORS LA LOI

comme HORS la LOI


Lors de nos recherches, on retrouve tôt ou tard, des ancêtres ayant eut quelques arrangements avec la loi !

Pour ma part j'en ai retrouvé plusieurs mais aujourd'hui je vais vous parler de André Alexis DUPOND, prénommé usuellement Alexandre, mon sosa n°20 à la 5ème génération.

Alexandre DUPOND, est né le 17 mars 1841 dans le village de la Bloire de Notre-Dame de Riez (Vendée), fils d'André (1806+1855) journalier et de Marie-Louise MILCENT (1818+1876).

La famille DUPOND est de condition très modeste, Alexandre sera placé comme domestique vers 12 ans, de plus son père meurt de façon prématurée alors qu'il a 14 ans, laissant Marie-Louise, sa femme seule avec 6 enfants de 15 ans à 8 mois. Alexandre est le seul fils de la fratrie.

On le retrouve lors du recensement de 1856 chez la veuve BERTHOME au Clouzi de Notre-Dame de Riez 


source AD 85
Recensement 1856 Notre-Dame de Riez
Avant de poursuivre, petite anecdote sur les occupants de la ferme du Clouzi :
Marie MILCENT, l'épouse du fils aîné de la chef de mènage, est une cousine éloigné d'Alexandre
Louis BERTHOME, le fils puîné de 24 ans est le futur époux de la soeur aînée d'Alexandre, Marie, ils se marient en 1865 !

Les années passent, Alexandre change de patron, pour le recensement de population de 1861, il est domestique chez ses cousins MILCENT dans la ferme de Saint Ambroise, sa soeur aînée Marie est domestique chez le meunier voisin.

AD 85
Recensement 1861 Notre-Dame de Riez
Cette même année 1861, lors du recensement militaire, Alexandre passe devant la commission de réforme, il est trop petit et de plus il est le fils aîné d'une veuve, il ne sera donc pas incorporé.

En 1864, il rencontre Marie-Rose BURGAUD, jeune fille de 20 ans, il l'épouse le 1er février 1865 à Saint Maixent sur Vie, la commune de son épouse. Son cousin et patron Henry MILCENT est son témoin.

Le jeune couple s'installe dans le village du Port-Neuf de Notre-Dame de Riez, où leurs deux premiers fils vont naître : Jean-Marie en 1866 (il meurt à 6 mois) puis Alexandre en 1868. Le couple est journalier.

En 1870, le couple emménage dans le village voisin des Boucheries et Marie-Rose donne naissance à son 3ème fils Louis en 1871 (mon arrière grand père). La famille est pauvre et la municipalité leur vient en aide.

Et voilà 1872, cette année là, Alexandre a 31ans, il franchit la ligne de la légalité : il vol de l'argent (dans un meuble fermé à clé) à sa patronne la veuve BOURMAUD de St Hilaire de Riez !

Cette dernière porte plainte, Alexandre est emprisonné aux Sables d'Olonne en attendant son procès.
Le 26 juin 1872, il est transféré à la prison de la Roche sur Yon où il est écroué.

AD 85
Registre d'Ecrou
Dans ce registre d'écrou, on décrit physiquement Alexandre et on fait la liste de ses effets personnels.

Le 29 juillet 1872, Alexandre est jugé par la cour d'Assisses de Vendée, malgré des circonstances atténuantes il est condamné à 1 an de prison ferme !

Sa femme Marie-Rose, déjà dans une situation plus que précaire, se retrouve seule avec ses 2 fils en bas âge ...

1 an jour pour jour après son jugement, Alexandre est libéré le 29 juillet 1873 et rentre chez lui à Notre-Dame de Riez, il retrouve sa famille.

De là, la vie va s'écoulé normalement ...

Alexandre meurt à 71 ans en 1912 au village des Acacias à Notre-Dame de Riez dans sa petite maison.
Son épouse Marie-Rose lui survit de nombreuses années et décède à 95 ans en 1939.

photo privée
Marie-Rose BURGAUD à la fin de sa vie

Ma grand mère paternelle Léonide DUPOND, née en 1905, petite fille d'Alexandre, m'a parlé de ses grands parents mais je ne pense pas qu'elle était au courant de cette période de la vie de son grand père !


1 commentaire:

  1. Histoire émouvante! Pour avoir voulu améliorer leur vie miséreuse, cet homme a mis la famille dans une bien mauvaise situation!

    RépondreSupprimer