samedi 31 mai 2014

A comme ANGLAIS

comme 




Lors de recherches aux Archives Départementales de Vendée à la Roche sur Yon en 2011, j'avais comme voisin de table, Monsieur Jean-Michel CAQUINEAU, adhérent comme moi du Cercle Généalogique Vendéen. Il me présente alors une feuille de brouillon, déja imprimé en verso, et là je retrouve Françoise Ernestine CAQUINEAU, née le 20 décembre 1855 dans le bourg de Damvix en Vendée, fille de Jean (1810 + 1890) et de Véronique MITTARD (1822 + 1892) mes aïeux, la tante maternelle de mon arrière grand père Augustin BOUCHET (1882 + 1957). 


Jusque lors, Françoise était une de mes collatéraux pour laquelle je n'avais pas de devenir. En effet sa dernière trace datait du recensement de population de 1866 à Damvix, elle avait alors 11 ans à peine. 

Sur cette feuille, j'apprends de façon partielle qu'elle a épousée en 1880 un anglais, Théophile EAST, natif de Croscombe. Monsieur CAQUINEAU me dit alors qu'il n'a pas investigué plus cette union. 

En résumé, je me retrouve avec cette collatérale qui s'est unie en 1880 avec un anglais mais où ? En France ? En Angleterre ??...
Je me retrouvais donc avec une nouvelle énigme : un "oncle" anglais ! ...


Tout d'abord, j'arrive à savoir que Théophile EAST est en fait né sous les prénoms de Théophilus Josiah ...
Il est né le 6 janvier 1832 à Croscombe dans le comté du Somerset en Angleterre, il est le second fils du Révérend John EAST, pasteur et recteur de la paroisse, et de Anne DAY ...

    
Ste Mary de Croscombe et le Révérend John EAST


Après plusieurs mois (années !) de recherches je vous propose de suivre bientôt la vie de Théophile, cet "oncle" anglais, qui sera membre de "l'Instruction Publique" et finira sa vie à Montauban dans le Tarn et Garonne en 1912 ... et vous allez pouvoir en savoir plus sur son union tardive avec Françoise ... 


... rendez-vous sur mon site d'ici peu ...

mardi 27 mai 2014

Premier mois

27 avril ~ 27 mai : mon blog a un mois ....



premier constant : j'éprouve un plaisir certain à partager mon histoire généalogique par des billets simples et concis !

pour ce premier bilan :

  • 15 billets publiés (celui-ci étant le 16e), 
  • 2088 pages vues sur ce blog, 
  • la création le 16 mai de la page facebook "Généalogie Pontoizeau-Bouchet" comme interface entre mon site, mon blog et mon arbre sur Généanet.

et bien sur le Challenge AZ qui débute dans quelques jours ! 

samedi 24 mai 2014

Première revue, première adhésion

A l'époque où j'ai commençais ma généalogie, Internet n'existait pas. Donc ...

Je fis mes premiers pas généalogiques aidé d’un abonnement à la Revue Française de Généalogie offert par ma sœur à l’été 1988.

Mon premier numéro, le n°57 d'Août-Septembre 1988

Et quelques mois plus tard, après avoir fait mes premières armes dans quelques mairies vendéennes durant l'été 1989, ma mère m’offrit mon adhésion au Cercle Généalogique Vendéen, je reçu alors mon premier numéro de « La Bouillaïe des Ancêtres » en janvier 1990, le numéro 35. 
Aujourd’hui j’en suis à ma 25e année d’adhésion.




Comme vous pouvez le voir je suis conservateur !

vendredi 23 mai 2014

ChallengeAZ J-7

Tous les thèmes sont choisis, maturés dans ma tête, reste plus qu'à écrire, relater, transmettre, informer ...



A cause d'un voyage en Espagne du 5 au 12 juin, je ne pourrais publier au jour le jour. J'ai donc décidé de publier par anticipation le 4, les thèmes du 4 au 7 soit les lettres D à G, puis à mon retour le 12, je publierais en retard les thèmes du 9 au 12 donc des lettres H à K ...

Comme beaucoup je pense, j'ai hâte de lire les autres challengers, de découvrir des personnes, des univers, des mystères généalogiques, des tragédies, des joies ... enfin j'ai tout simplement hâte de lire des écrits de passionnés comme moi, des généalogistes de divers horizons !


mardi 20 mai 2014

Historiques des Régiments 14-18

En vue de ma ballade durant la semaine du 23 juin prochain sur les sites de la Grande Guerre (Verdun, Douaumont, la tranchée des Baïonnettes, le Chemin des Dames pour les plus connus), j'analyse l'Historique des Régiments de mes arrières grand père Augustin BOUCHET (1882+1957) et François POUVREAU (1877+1946) : le 137e RI, le 264e RI ...


Ste Marie à Py, où mon aïeul Augustin fut blessé le 30 septembre 1918





samedi 17 mai 2014

ZZZZZZZ

Le challenge AZ 2014 commence dans moins de 2 semaines .... j'ai tous mes thèmes sauf pour une lettre :
le Z.


Cette sacrée lettre, me fait tourner en bourrique depuis plusieurs jours, je n'arrive vraiment pas à l'associer à un thème de ma généalogie !!

HELP !!!

lundi 12 mai 2014

Morts pour la France de Varaize


Depuis quelques semaines je prépare la biographie des Varaiziens Morts pour la France en 1914-1918 ...

Pourquoi cette commune de Varaize en Charente-Maritime ?

C'est ma commune d'enfance, où mes parents vivent et où je possède une résidence secondaire.

Pour la commémoration du centenaire de la Grande Guerre, j'ai voulu participer à mon humble niveau et c'est tout naturellement que j'ai choisi Varaize.

Pour la biographie de ces hommes, je ne me contente pas de lister naissance, régiments et mort, je souhaite être le plus exhaustif possible en écrivant une biographie la plus complète possible de ces Varaiziens : entourage familial (parents et fratrie), différents lieux de vie depuis leur naissance, service militaire, profession, situation matrimoniale et enfants ... devenir de leur veuve cas échéant ...

Aujourd'hui, j'ai fais le plus gros du travail, il me reste les illustrations (à ma demande la mairie de Varaize indique ma démarche sur le bulletin municipal pour entrer en contact avec des descendants ou collatéraux, ces derniers pouvant m'apporter infos et/ou photos) et enfin la mise en page.

Voilà donc plus en détail mon projet de biographie des Morts pour la France de Varaize durant la première guerre mondiale ...

jeudi 8 mai 2014

8 mai ~ Armand BOUCHET

Pour moi le 8 mai, c'est une commémoration particulière, en effet j'ai toujours en tête la phrase de ma grand'tante Suzanne, me disant ""Tonton Armand" ne ratait jamais le 8 mai !" ... pourquoi cette phrase ?

Armand BOUCHET, était le frère aîné de mon grand père maternel Fernand.
Il est né le 25 août 1910 dans le village des Loges en la commune de Damvix en Vendée. 
Durant la seconde guerre mondiale, il fut prisonnier près de 5 ans en Allemagne !

Armand en 1919
Armand en 1932

En quelques lignes voici son parcours durant la seconde guerre mondiale :

Mobilisé le 9 septembre 1939 au 265e Régiment d'Infanterie de Nantes
Passé le 1er juin 1940 au 219e Régiment d'Infanterie (qui vient d'être formé)
Fait prisonnier le 16 juin 1940 à Etampes (Seine et Oise)
Envoyé dans le camp de Drancy (Cité de la Muette - Frontstalag 111) en juillet, en part le 4 septembre 1940
Interné au Stalag VII A à Moosburg (Basse-Bavière en Allemagne) à partir du 7 septembre 1940


Armand en captivité en mai 1942


Rapatrié le 15 mai 1945 et démobilisé le 26 mai suivant
Marié le 17 janvier 1950 à Sainte-Christine (Vendée) avec Suzanne RENAUD (1915+2003)
Décédé le 26 octobre 1991 à l'hôpital de Fontenay le Comte (Vendée)

Voilà pourquoi durant sa vie, Armand, n'a jamais raté une seule commémoration de l'Armistice de 1945 !


lundi 5 mai 2014

Thèmes ChallengeAZ 2014

le ChallengeAZ 2014 approche ...
en ce jour de repos j'ai mis toutes mes méninges en route pour trouver mes 26 thèmes ...


à cette heure-ci il me manque encore quelques lettres dont bien sur la fin de l'alphabet !!

samedi 3 mai 2014

Georges HILLAIRET

Depuis mes débuts en généalogie (à la fin des années 1980), au delà de ma propre famille, je me suis aussi intéressé aux familles de mon village.
Ce village la Richardière, lieu-dit de la commune de Varaize en Charente Maritime, où mes parents se sont installés un an après leur mariage en novembre 1962 ...
Ces (ses) familles, toutes plus ou moins liées entre elles, j'en ai fait la liste des plus anciennes aux plus récentes ... vous pouvez retrouver ces familles sur mon site ...
Une des familles les plus anciennes du village, la famille HILLAIRET ...
Un membre de cette famille, "Georges" HILLAIRET, est "Mort pour la France" au Bois-le-Prêtre le 19 avril 1915 à l 'âge de 36 ans ...


Hyppolite "Georges" Victorin, est né en 1878 à Cherbonnières, commune voisine de Varaize, orphelin de père dès 1881, marié depuis 1907 avec Marie-Louise BERTON ... 
Il laisse 3 orphelins, 2 filles Suzanne âgée de 6 ans et Renée âgée de 5 ans, et 1 fils André âgé de 3 ans et demi (ce dernier est aussi "Mort pour la France" en juin 1940 !) ...
Georges, n'a jamais vécu à la Richardière car son père Eugène Hyppolite s'était installé dans sa belle famille (LECLAIR) à Cherbonnières, après son mariage en 1874.
Sa fille aînée Suzanne, héritière d'une partie du patrimoine paternel sur la Richardière, y vivra chez sa grand'tante Adèle ARSONNEAU veuve HILLAIRET avant de s'y mariée en 1929 avec un de ses cousins au 3e degré Adonis BERTIN ...

jeudi 1 mai 2014

1er mai 2014 ~ 1er mai 1933

Ce lundi 1er mai 1933, le fils chéri de la famille POUVREAU de St Sigismond en Vendée (St Simin en patois), Henri, qui vient de fêter ses 6 ans le 8 avril dernier, meurt après avoir contracté une maladie infantile.


Ce petit garçon, qui devait être "l'héritier", le "remplaçant" de son frère aîné Félix, mort 5 ans avant la naissance d'Henri à l'âge de 14 ans ... en effet POUVREAU François et Alexandrine auront 8 enfants entre 1903 et 1927, dont 2 fils morts en bas âge !

Toute la famille est très attristée de ce décès, François son père est anéanti, il restera aigri de ce coup du sort jusqu’à la fin de sa vie. 
Le petit Henri est inhumé près de son frère Félix.


Plus de 80 ans après, la famille se souvient encore de la douleur que cette disparition a engendrée pour ses parents et ses soeurs  ... Henri était le petit frère de ma grand mère maternel Louise ...